CFTC MICHELIN

CFTC MICHELIN

mercredi 23 juillet 2014

La réforme de la formation : ce qui va changer pour les salariés et les représentants du personnel


La loi n°2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale prévoit une série de mesures directement inspirées de l’ANI du 14 décembre 2013, impactant, entre autres, les salariés et le rôle des représentants du personnel



Rappelons brièvement les objectifs principaux de l’ANI du 5 mars 2014 :
  • La création au 1er janvier 2015, du Compte Personnel de Formation (CPF) qui remplacera le Droit Individuel à la Formation (DIF).
  • Le renforcement de la négociation et du rôle des instances représentatives du personnel
  • Le changement radical du mode de financement de la formation professionnelle

Pour les salariés

  • Le CPF accompagnera le salarié tout au long de sa vie professionnelle. Le CPF sera plafonné à 150 heures sur une période de 9 ans, pourra être accessible à partir de 16 ans et utilisable à l’initiative du salarié uniquement pour la mise en œuvre d’une formation qualifiante
  • Le renforcement du suivi individuel du salarié (entretien professionnel tous les 2 ans, état des lieux récapitulatif tous les 6 ans, etc…)
  • La mise en place d’un Conseil en Evolution Professionnelle (CEP)
  • La réforme de l’apprentissage avec l’introduction de contrats d’apprentissage en CDI, etc…

Pour les IRP

  • Le suivi de la mise en œuvre des accords d’entreprise sur la formation professionnelle
  • L’élargissement de la consultation sur le plan de formation avec une information sur le nombre d’entretiens professionnels, taux d’accès à la formation des salariés
  • Le contrôle de l’obligation de l’employeur en matière de développement des compétences des salariés dans le cadre du maintien dans l’emploi
  • Etc…
Pour en savoir plus, PrestaIRP vous propose une journée de formation sur le thème l’impact de la réforme de la formation sur les salariés et le rôle des IRP.

Source : www.prestairp.fr