CFTC MICHELIN

CFTC MICHELIN

mardi 19 avril 2016

Michelin conforte sa tréfilerie de Golbey


Le groupe investit 19 millions d'euros et recrute 65 personnes.

D'ici à fin 2016, les effectifs de l'usine de Golbey du groupe Michelin devraient dépasser les 600 salariés contre 550 actuellement. 

Après avoir déjà embauché une quarantaine de personnes au dernier trimestre 2015, le fabricant de pneumatiques projette d'en recruter encore 65 au fil des mois. Il s'agit de postes qualifiés pour lesquels une expérience minimale de deux ans dans l'industrie est exigée. Les candidats sélectionnés bénéficieront d'une formation de vingt et une semaines. Dans le même temps, le groupe auvergnat engage un investissement de 19 millions d'euros destinés à la mise en service de deux nouvelles tréfileuses dans son usine vosgienne et à l'extension de son site de stockage. 
Une prévision de hausse de 11 % de la production cette année par rapport à 2015 est à l'origine de ces annonces qui confortent le site, créé en 1969. Cette croissance s'explique par une augmentation de la demande de pneus haut de gamme et un redressement de l'activité poids lourds et utilitaires légers.

Cet investissement fait partie d'un plan de réorganisation. Certains marchés affectés à l'usine de Fossano, en Italie, spécialisée dans les produits semi-finis (composants nécessaires à la fabrication d'un pneu), vont être relocalisés dans les Vosges.

Fil zingué

 

Spécialisé dans le tréfilage de fils d'acier pour les carcasses des pneumatiques, l'usine de Golbey en produit actuellement 80.000 tonnes par an. Il s'agit principalement de fil laitonné moulé ensuite dans la gomme pour la renforcer, et de fil zingué utilisé pour le dispositif d'accroche du pneu à la jante. 

Le site lorrain est le seul à proposer certains produits spécifiques dont, depuis deux ans, un câble très fin composé de 19 fils de 18 centièmes de millimètre. Il approvisionne les différents sites de production de pneumatiques en Europe et en Amérique du Nord.

source: les échos